Notre mission : amener, pour les collectivités, le maximum de services numériques jusqu’aux particuliers et aux entreprises

Le contexte

Le Gouvernement a lancé le Plan France Très Haut Débit début 2013. Il a pour objectif de couvrir l'ensemble du territoire en très haut débit d'ici 2022.
Ce vaste projet, le plus important dans le domaine des télécoms depuis les déploiements massifs du téléphone dans les années 70, mobilisera près de 20 milliards d'euros à l'échelle nationale, répartis entre l’État, les collectivités territoriales (Région, Départements, Intercommunalités) et les opérateurs privés (Orange et SFR Numéricable notamment).

Afin de mobiliser des fonds privés et de fixer le périmètre d'intervention des collectivités territoriales, l’État a divisé le territoire national en deux zones :

- une zone d'initiative privée : là où les opérateurs réaliseront les déploiements en fibre optique sur fonds propres (rentabilité à court terme)

- une zone d'initiative publique : là où les collectivité sont sollicitées (rentabilité à long terme) pour organiser l'aménagement numérique de leurs territoires;

- le Plan National accorde une priorité au déploiement Très Haut Débit par la fibre optique et vise 80% de logements éligibles à ce support d'ici 2022.

 

Le projet

L’objectif de la Fibre Nouvelle-Aquitaine est d'exploiter un réseau fibre optique publique fiable, sécurisé, neutre et non discriminant destiné à l’ensemble des opérateurs fournisseurs d’accès à Internet, lesquels pourront ainsi commercialiser leurs services auprès des particuliers et des entreprises dans les meilleures conditions.

Pour ce faire, la Fibre Nouvelle-Aquitaine rassemble au sein de son actionnariat des acteurs de premier plan de l’aménagement numérique auprès des collectivités : Axione et Bouygues Energies & Services (groupe Bouygues Construction).

Un tel partenariat industriel permet de relever le défi de l’accès au Très Haut Débit pour tous, y compris sur les territoires à faible densité de population.